Bien-dormir-un-reve_imagePanoramique500_220

Les positions du sommeil

Sur le dos, en fœtus, sur le ventre, dites-nous comment vous dormez, on vous dira comment vous allez ! Explications de Joseph Messinger, psychothérapeute qui étudie les gestes et leurs significations.

1. Plusieurs positions dans une nuit

Au cours d’une nuit, vous changerez à plusieurs reprises de positions. En général, plus vous êtes préoccupées par une situation difficile, plus votre sommeil sera agité. A ces périodes-là, les dormeurs parlent, bougent énormément, grincent des dents, crient, ou souffrent de somnambulisme. Joseph Messinger, spécialiste des postures du sommeil, en décrypte certaines et les interprète.

 

2. Si vous dormez sur le côté :

Cette position est la plus courante pour s’endormir. Elle ne reflète pas réellement une personnalité, ou un trouble, selon notre spécialiste. Mais pour que cette position vous apporte un sommeil réparateur et un bon équilibre, vous devez :

  • dormir face à la porte (vous serez dans une position où il est possible de voir “le danger” arriver). Votre sommeil sera plus serein, car inconsciemment vous vous serez endormie dans une position qui vous rassurera de la peur d’être agressée.
  • et du côté droit. S’il est rassurant pour un bébé de sentir les battements de son cœur, il est peu recommandé, explique Joseph Messinger, pour un adulte de dormir sur le côté gauche, le côté du cœur.

3. Si vous dormez dans la position fœtale

Et les bras sous l’oreiller : c’est la position du doudou. D’une certaine manière, l’oreiller vous rassure et vous vous accrochez à lui. Inconsciemment, vous pratiquez un geste relique de l’enfance. Cette posture exprime, selon notre spécialiste, un besoin d’affection, le désir d’avoir quelqu’un dans son lit autre qu’un oreiller, constate notre spécialiste des postures du sommeil.
Les deux bras croisés, en position du pharaon : cette position reflète une vraie carence affective, et un vrai sentiment d’insécurité. Ce sont souvent les personnes superstitieuses qui s’endorment ainsi, explique Joseph Messinger.
Un seul bras croisé : Si vous vous endormez dans cette position, c’est qu’à ce moment particulier, votre cerveau est en recherche de réponses. Vous devez être dans une situation de doute financier, professionnel ou affectif.

4. Si vous dormez sur le dos

Les personnes qui s’endorment sur le dos, ont la chance d’être totalement zen. En effet, la plupart des individus (sauf les enfants) qui se couche a de manière inconsciente peur de la mort. Dormir sur le dos n’est donc pas une position ni rassurante ni réconfortante. Si vous pouvez vous endormir ainsi, il est probable, d’après notre spécialiste, que vous soyez très sereine et très relaxée.

5. Si vous dormez sur le ventre :

Cette position reflète, d’après Joseph Messinger, une frustration sexuelle. Dans cette posture, le dormeur cherche à établir un contact physique presque charnel avec son lit. Ce sont le plus souvent les adolescents qui dorment dans cette posture.

Comments (0)

    Add a Comment